Calendrier 2010

Lien calendriers 2009, 2011 & 2012
 
C'est du costaud !
Charte des sociétaires
 

Editos : Janvier - Février/Mars/Avril - Mai - Juin - Juillet/Août - Septembre - Octobre - Novembr/Décembre

Bonne et heureuse année
Janvier 2010 - Pierre Cornet
Au nom du bureau et du Staff, je vous présente nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Que 2010 vous apporte santé, bonheur et réussite, tant personnelle que sportive et professionnelle, à vous et à vos proches.
L'actualité pingouinistique a été riche en 2009. Bien sur on pourrait parler de la victoire des Pittsburg Penguins en finale de la Stanley Cup (championnat Nord-Américain de hockey sur glace www.penguins.nhl.com), ou bien de la 13 éme place des Pingouins de Libourne Saint-Serin dans le championnat de France de football CFA2 (www.fclss.com).

Mais tout cela c'est bien sûr de la roupie de sansonnet à coté de l'arrivée de la mascotte Fresnesse sur nos maillots et notre site ainsi que toutes les courses et organisations auxquelles nous avons participé, entre copains dans l'ambiance de sportivité et de camaraderie qui nous est chère.
Eh bien je suis persuadé que ce n'est encore rien par rapport à ce qui nous attend en 2010. Mon petit doigt me dit que nous allons voir des pingouins déchainés, joyeux et pugnaces sur tous les fronts, par tous les temps et sur toutes les distances. Se faire plaisir, donner le meilleur de soi et encourager les copains, bref porter haut nos couleurs et nos valeurs, c'est notre credo. Je pense que cela n'exclut pas la performance, mais qu'au contraire cela la favorise.

Les projets fourmillent pour 2010 et nous vous donnons d'ores et déjà rendez vous ainsi qu’à tous les amis des pingouins pour le Triathlon de Fresnes qui aura lieu le jeudi 13 mai 2010.

Encore une fois une très Bonne Année à tous et à bientôt dans les lignes d'eau, sur les pistes et les routes.


Chaque minute de sommeil est importante avant un IronMan...   
Lien vers calendrier 2009

Lien vers calendrier 2009

Lien vers calendrier 2009

Lien vers calendrier 2009

Lien vers calendrier 2009

La Marche du Pingouin
Février , Mars, Avril 2010 - Pierre Cornet

Même en 2010, à l’ère d’Internet et du village planétaire, la nature n’a pas fini de nous révéler ses merveilles.
Ainsi, une nouvelle espèce de pingouin a été récemment découverte par un éminent ornithologue, le Professeur Nelson Gallusthéry, qui l’a baptisée du nom de Fressnessus Triathlonus Pinguinus, ou Pingouin Fresnois, dans une communication à l’’International Journal of Pinguinology" :
Il a été observé depuis quelques temps en Ile de France, sans que l’on puisse confirmer si cette soudaine apparition est liée au réchauffement climatique, à une mutation liée aux OGM, ou si ces animaux vivaient jusque là cachés et heureux.
Une caractéristique rare du Pingouin Fresnsois est son plumage variable : Marron tacheté l’hiver quand il se cache dans les sous-bois, il prend des nouvelles couleurs blanc et bleu resplendissant à l’arrivée de la belle saison.
Un phénomène unique décrit par le prof. Gallusthéry est la "Marche du Pingouin’" appelé reune-ande-baillequeux dans le dialecte des inuit franciliens. Ce phénomène hivernal a été observé à plusieurs reprises récemment, notamment sur la banquise de Pontault, au détroit de Versailles et en Terre Sainte-Geneviéve.

S’il se pratique par couple et paraît similaire à la très médiatique ‘Marche de l’Empereur’ de ses cousins manchots, il en diffère cependant radicalement par plusieurs points :
- Tout d’abord par l’allure : la marche des pingouins se pratique au pas de course, dans les bois et dans les champs, ce qui permet de conclure que ce pingouin-là est un animal de compétition.
- Le déroulement ensuite : au lieu de se déplacer à tour de rôle pendant que le membre restant couve l’œuf comme le font les manchots, nos pingouins progressent ensemble, se transmettant l’œuf à intervalle régulier.
- La taille et la forme de l’œuf enfin : beaucoup plus grand que celui des manchots, il est muni de roues, qui permettent au pingouin qui en a la garde de l’enfourcher et d’avancer en le chevauchant ; l’ingéniosité de ces petits animaux est étonnante.
- La marche se termine par un grand rassemblement où tous les couples se retrouvent, s’encouragent et se congratulent autour de leurs œufs, qu’ils ont pris soin de recouvrir d’une couche de boue protectrice.

Un autre phénomène singulier a été observé dans les bois de l’Aillesseux-Treille sans que l’on puisse confirmer s’il s’agit d’une variante de la marche ou d’une autre coutume à la finalité différente. Course initiatique de jeunes pingouins à la recherche d’un compagnon pour une prochaine marche ? Quête ultime de vieux males à la recherche du mythique cimetière des pingouins ? toutes les hypothèses sont étudiées. Une seule certitude, la mine réjouie des pingouins réunis à l’arrivée de ces rassemblements confirme leur caractère sociable et joyeux.

Il semble aussi qu’à la fonte des glaces, quand la banquise laisse la place à l’eau libre, notre pingouin s’adonne à d’autres activités aquatiques toutes aussi joyeuses et compétitives, mais toujours en groupe.

Beaucoup de questions subsistent donc sur le Pingouin Fresnois, le prof. Gallusthéry poursuit ses recherches et nous tiendra au courant de ses avancées sur le sujet.
Il a pu d’ores et déjà établir de façon certaine qu’un grand rassemblement de la famille Pingouin et de tous leurs amis Manchots, Dauphins, Champigniens et autres membres de la branche des Triathlonus se prépare pour le 13 Mai prochain, pour une grande fête appelée Triathlon de Fresnes.
Nulle doute que ce sera l’occasion de nombreuses réjouissances et de découvertes passionnantes.
Restez à l’écoute, de nouvelles informations ne tarderont pas à arriver.


Février 2010, Fait'vibrer 2010, Faire vibrer 2010

Mars 2010 - Arme de séduction massive

(1er) Avril 2010 - Mascotte d'adoration massive
18 ans, le bel âge

Mai 2010 - Gilles Gaubert

Et c’est justement celui du désormais célèbre et traditionnel triathlon de Fresnes dont la 18ème édition se déroulera le jeudi de l’Ascension 13 mai 2010. Christophe Rouvière, notre président (bien aimé à 100 % lui), nous confie avec un sourire que si l’organisation d’une épreuve sportive en zone urbaine est déjà un challenge, celle d’un triathlon représente un triple challenge. Mais fort de l’expérience accumulée, d’une équipe de bénévoles très motivés (des chronométreurs au photographe) et des services municipaux de la ville de Fresnes (pour le support logistique), le cru 2010 s’annonce excellent. De 10 heure à 13 heure, et sur des distances « Super Sprint » de 400m/11km/3km (avec des formules individuelles et relais), ce sont des dizaines de triathlètes enthousiastes, des plus jeunes au plus vieux, qui remplaceront les voitures et parcourront sans discontinuer (départs par vagues) les rues de Fresnes à toute allure. Et une bonne partie du parcours pédestre se déroule dans un parc sympathique, avec un pont ancien en pierre restauré par un de nos triathlètes.

Tout cela sous le regard malicieux de la mascotte du club de Fresnes, « Fressnesse » un « penguin » (manchot en français), qui, alors qu’il dérivait sur son glaçon, est tombé sur un départ de triathlon, et a depuis adopté comme congénères les triathlètes Fresnois. Venant de l’antarctique, il prétend que notre affiche jubilatoire (nager, pédaler, courir : l’extase) est à l’envers, et il tient à rassurer les frileux, inquiet par la natation, l’eau de notre piscine est toujours très chaude, parole de « penguin ». Symbole de liberté, notre mascotte illustre également la prise de conscience des graves problèmes qui menacent notre environnement et notre petite planète que nous adorons ; et qui est le théâtre de notre sport grandeur nature.

Le club de Fresnes privilégie également l’aspect convivial de ce triathlon, le plaisir de se retrouver entre amis, et récompense tous les concurrents, du dernier au premier, du plus jeune au plus vieux, par un petit cadeau et un copieux buffet d’après course.

Venez nombreux le 13 mai les encourager, et peut-être vous découvrir une vocation...


Mai 2010 - L'esprit de l'animathlon...
15 juin 2010 : de bonnes nouvelles de Sophie Garcia (Soso). Une grande famille

« Me voici de retour à la maison après un séjour d'une semaine à l'hôpital. Je tiens à remercier tous ceux et toutes celles qui ont pris de mes nouvelles, ou qui m’ont fait l’amitié d’une visite - cela fait une grande famille ! Maintenant un peu de repos et tout va repartir. Rétroactivement ma mésaventure me glace le sang. En effet pour ceux qui auraient manqué un épisode voici un cours résumé : entorse de la cheville droite au départ de la natation du triathlon de Troyes (cliquer ici pour les récits), rageant car j’étais bien préparée, retour au rivage en bateau, puis prise en charge par la croix rouge, glace (mais non pas de Magnum), pommade et strapping. Puis toute la journée j'ai piétiné et encouragé mes camarades avec un mollet un peu gonflée. Enfin chaussettes de contention enfilées c’est le retour sur Fresnes avec 2 heures de route et une douleur lancinante, oubliée dans le feu de l’action de la journée mais qui va disparaître, je pense, après une bonne nuit de sommeil. Erreur, la nuit est très difficile avec une douleur au bras, mal au cœur, tout le coté gauche est douloureux mais je patiente - difficilement - jusqu’à 7h du matin. La douleur est toujours là, omniprésente. Inquiet (très) Dom appelle les pompiers et direction l'hôpital privé d'Antony. Plusieurs examens sont pratiqués puis le verdict tombe, boum, tout s'écroule : embolie pulmonaire ! Le docteur m'annonce qu’il s’en ait fallu de peu... Merci Dom de m’avoir sauvé la vie !
Et maintenant une surveillance s'impose, prise de sang, repos... Roth s'envole, mais j’y serai comme spectatrice et supportrice. Les médecins m’ont affirmés qu'il n’aurait pas fallu strapper, cette faute a failli m’être fatale. »


Juin 2010
Août 2010 : Cartes postales

Bien que la grande famille que nous formons soit éparpillée, que nous ne nous entrainons plus ensemble, que notre piscine soit fermée, nous sommes heureux car en vacances, au soleil et pour les plus courageux sur le terrain pour faire parler la poudre et vérifier l’adage que l’entrainement paye. Les vacances c’est aussi l’occasion d’échanger avec ces amis, au travers de courts messages, de cartes postales, ses joies et ses passions ; en voici quelques unes :

Triathlon des Lacs 2010 - Coucou les pingouins - Voici un petit retour sur la belle sortie club de début juin. Ce sont quelques images péchues sur une galerie Troyenne.

Hervé Perrin : Merci à toutes et tous pour tous vos messages. Wunderbar ! Challenge Roth est une épreuve qui se déroule dans une ambiance fantastique. Toute la région vit autour de la course. Dès 5h du mat', une foule de passionnée et aussi de jeunes filles en vélo convergent vers le lieu du départ. Nous avions emmené aussi nos courageux supporters. Sue les parcours vélo et càp, dans tous les villages traversés, les habitants sont attablés face à la route avec leur bière et leur wurst et nous encouragent toujours avec vigueur. Il y a aussi la sono et la musique qui vous boost. Et dans les bosses du vélo, car ce n'est pas vraiment un parcours plat, c'est vraiment de la folie au niveau des encouragements. E particulier dans la légendaire montée du Slarer Berg. Là, il n'y pas de place pour doubler tant le public a envahit la route tel l'Alpe d'Huez pendant le Tour. Je l'ai vécu à chaque tour. J'en ai encore des frissons brrrr. Et l'arrivée de la course se fait dans un stade construit pour l'occasion où chaque du premier au dernier se voient finir acclamer comme si venait de remporter l'épreuve. Wunderbar ! Du côté de ma course, je vais peut être vous paraître un peu trop perfectionniste, mais malgré l'amélioration de mon temps, je ne suis pas content de la gestion de ma course. En effet, encore une fois, je suis parti trop fort en vélo et je l'ai payé à pied. Ou bien je ne sais pas me faire mal. En tout cas, je n'en n'ai pas envie.
Avec mes gamins, j'enchaîne quelques jours à Berlin et puis j'essaye de venir vous faire un coucou avec mon maillot de finisher.

Voir les albums Web Picasa de Fresnes Triathlon intitulé Challenge ROTH 2010 : Premier album et Deuxième album + récit de Benoit Delebecque (format PDF 188 Ko)

Eric Gautier : Bravo a tous pour votre courage et détermination.  Je suis vraiment extrêmement impressionné par votre mental et vos capacités. Tous  les Fresnois l'ont fait quelle réussite. Félicitation a tous !

Nelly Touzard : UN GRAND BRAVO A TOUS SES HEROS !!! Une grande admiratrice

Eric le Moing : Merci Franck, Joran, Laurent, Doume, Soso, Sybille, ERIC (s) et tous les autres.....Que de moments magiques. Un peu de souffrance aussi, mais quelque part, c'est ce que nous allions chercher aussi......Arrivée MAGIQUE . Tous Finisher !!!!! YESSSSSSSSSSSSSSSSS

Thierry Ormière : Bravo a tous pour cette perf, ca donne des regrets de ne pas y être.

Jean-Yves Gautier : Oui je confirme ce fut un triathlon d'exception et vraiment bien d'y participer en sortie club. Le public et les bénévoles sont à peu près partout dans une ambiance de très grande fête et les encouragements fusent de toute part. Ceci dit, on a beau être boosté, quand y a plus de jus, y a plus de jus et il faut piocher pour atteindre la finish line. Pour moi, ce fut d'abord une très mauvaise natation avec le moins bon temps Fresnois et beaucoup d'énergie gaspillée, trop chaud dans la combi ou trop serré. Et j'ai bien pissé 3 fois sur le dernier km si bien que j'ai du me déshydraté notablement. La transition sur le vélo fut donc un peu pénible le temps de me refaire une santé toute relative. Gerald qui partait 15 min après moi sur la natation m'a rapidement dépassé vers le km 30, il avait l'air vraiment à l'aise et je l'ai laissé filé. Succession de bosses, de villages et le dos commence à se faire sentir.... aïe çà commence à être long. Déjà les premiers qui en sont déjà à leur 2ème tour doublent en rasant pour profiter de l'aspiration. Passage du côté du départ et c'est les encouragements fresnois : Isabelle, Delphine, Pascale, Patricia, Brigitte, ..., désolé je suis en retard sur mon timing. Le deuxième tour vélo paraît presque plus court mais je sens mon genou droit qui coince, la cale de la chaussure a été mal re-positionnée et il est temps que la plaisanterie s'arrête. La course à pied m'apparait être un soulagement je me sens plutôt bien et j'attaque avec un bon 13 km/h, je double rapidement Gerald qui se plaint de sa chaussure. On est en aller et retour sur le canal et je parie sur le croisement d'Hervé et bingo c'est lui que je vois apparaître dans une belle allure. Je double à tout va et m'illusionne de remonter quelques pingouins. C'est chose faite avec Pascal mais bon il faut se rendre à l'évidence la machine donne des signes de défaillance et c'est bientôt la panne sèche avec les crampes. Bientôt Pascal me repasse à une allure modérée mais bien assurée. Auparavant j'aurais croisé quasiment tous les fresnois plus ou moins en misère et pas de grande surprise dans le classement final. Donc une gestion de course bien difficile qui me fait penser que les half, c'est pas plus mal.
Bonnes vacances

Franck TURBAN admiratif... Je vois ces images à mon retour de congés. Que d'admiration bravo à tous et l'esprit club ressort aussi !!! Ce fut un beau week-end pour les Pingouins...!!! Ca laisse rêveur tout ça, enfin dans une autre vie peut-être ... Merci pour ce reportage photos...

Sybille Charvier : Magnifiques ces photos Ben, je ne savais pas que tout le fan club fresnois était là! Bravo à eux aussi.

Pendant les vacances il y aussi des fous sur les routes (à ne pas imiter) : Stéphane Théry -Voir Roth et mourir.. : Bonjour, Juste quelques mots pour commenter sur cet Iron de Roth. En gros tout a été parfait, ambiance club, ambiance spectateurs, hôtel, supporter et organisation tant de nos fans que de la course. Grand moment tant humains que sportif ! Un grand bravo à notre staff germanophile et à nos pom-pom girl pour leur aide précieuse. Vraiment très belle aventure comme je les affectionne. Pour ma part, question course, si la natation et le vélo furent réussies un gros regret sur mon marathon où je mets une heure de plus que l'année dernière mais surtout où je galère dès le 10ème kilomètre, alternant marche, course et vomissements......Cette année je suis, suite à des changements professionnels un peu plus fatigué et je le paie régulièrement, hélas. La vraie connerie c'est mon retour dès 4h du matin le lundi avec des micros sommeils qui ont, à deux reprises, failli ...... cf le titre. C'était évident mais avec mon QI de coq j'comprends pas vite. Honnêtement je me suis fait peur. A l'avenir je demanderais l'avis de gens raisonnables pour certaines de mes organisations plutôt qu'à cet idiot de Gallus. Bises à tous (surtout aux pom-pom girl). Gallus qui prie pour être moins bête (c pas gagné)

Eric Delage dit « Pacman » : Triathlon Alpe d'Huez - Le long
Salut tout le monde, ca y est de retour de cette semaine riche en aventures. Un CR à suivre certainement si j'en ai le temps ... mais les photos ne disent pas tout !!! Ne croyez pas que c'est facile ...non non non. Pour la cap en fait seulement 19,07 km d'après certains gps (3km de moins que prévu) ... et moi qui croyais pendant la cap que j'étais sur un rythme de 4'25 au km (32' au tour de 7.3 initialement prévu) ... ceci doit expliquer mon "modeste" 80ème tps cap ... je crois que j'ai un peu du m'endormir sur mes lauriers .... mais quelle belle course ... et puis l'alpe d'huez après 100 KM de vélos dont 2 cols .... CA C'EST FAIT
P.S : Bravo à Fabio qui a pris le départ avec un bon reste de "crève" ... j'ai hâte qu'on partage nos impressions respectives sur ces 21 virages

Et le récit est déjà disponible. Cliquer ici ou là (PDF 107 Ko). Et comme la vie ne s’arrête pas au mois d’août (même pour Gallus), il y a des projets pour septembre.

Eric LE MOING - [Fresnes Triathlon] Engagements Triathlon Val de Reuil

Nous sommes potentiellement 15 Pingouins nous aligner, mais je reste dans l'attente de la confirmation de Cdric et d'Eric Gautier; donc 13 sr !!!:

Bonnes vacances, beaux triathlons et à bientôt.


Juillet 2010

Août 2010 : Ca chauffe !
Septembre 2010 : Kleenex party

Certaines pages du calendrier sont plus difficiles à tourner que d’autres ! C’était les vacances, nous avons participé à de beaux triathlons, il était agréable de s’entraîner sous un beau soleil, de parfaire son bronzage, il y avait des maillots étendu sur la terrasse, et c’était joli, on aurait dit Le Sud, et le temps dura longtemps, et la vie sûrement pouvait durer plus d’un million d'années, et toujours en été...

Mais voilà c’est fini, septembre est là, avec la rentrée, le dernier tiers et des copains qui mettent les voiles vers de nouveaux horizons. La Bretagne pour Keiko, la Bourgogne pour Eric, la Savoie pour Jean-Yves, la Provence-Alpes-Côte d'Azur pour Benoît. Nous leurs souhaitons beaucoup de bonheur et de succès dans leurs nouvelles vies. Et nous leur disons à bientôt. Mais septembre c’est encore quelques beaux triathlons, la reprise de l’entraînement, les retrouvailles avec la famille de l’effort triple, et de long mois devant nous pour préparer la saison 2011, qui sera, cette fois c’est certain, la meilleure...

Bonne rentrée à tous et hasta la vida siempre


Septembre 2010 : Kleenex party !
Octobre 2010 : Les aventures de Fressnesse en BD - Glop ! Glop !
Hervé PERRIN
Octobre 2010 : Les aventures de Fressnesse en BD - Glop ! Glop ! Octobre 2010 : Les aventures de Fressnesse en BD - Glop ! Glop ! Octobre 2010 : Les aventures de Fressnesse en BD - Glop ! Glop ! Octobre 2010 : Les aventures de Fressnesse en BD - Glop ! Glop ! Octobre 2010 : Les aventures de Fressnesse en BD - Glop ! Glop !
Octobre 2010 : Les aventures de Fressnesse en BD - Glop ! Glop ! Octobre 2010 : Les aventures de Fressnesse en BD - Glop ! Glop ! Octobre 2010 : Les aventures de Fressnesse en BD - Glop ! Glop ! Octobre 2010 : Les aventures de Fressnesse en BD - Glop ! Glop !

Cliquez sur les vignettes ci-dessus pour une vue xxl et bonne lecture !


Octobre 2010 : Les aventures de Fressnesse en BD - Glop ! Glop !
Novembre - Décembre 2010 : Les inséparables.

Tout ce qui suit est vrai. Il n'y a pas d'âge pour avoir des peluches, révèle une enquête auprès de 6 000 Britanniques. Selon elle, 35% d'adultes dorment avec.
Plus étonnant encore, 25% des hommes d'affaires emporteraient leur nounours en voyage d'affaires. Des conséquences du stress ? L'enquête ne le dit pas, mais ces chiffres semblent confirmés par une chaîne d'hôtels britannique, qui annonce que dans les 12 derniers mois, elle a rendu à ses clients plus de 75 000 peluches oubliées dans les chambres.

Dialogue vécu le jeudi 4 novembre 2010 à la douane Suisse :
« Vous n’avez rien à déclarer ?
Non, non.
D’où venez-vous ?
De Môtier où je visitais un client.
Pas de marchandises commerciales ?
Non.
Pas d’argent liquide ?
Non.
Mais vous avez un pingouin ! »
Surprise, hésitation... « Oui. »
Le douanier se retournant alors vers son collègue : « Mais cela est contraire aux conventions de Rome ! »
Quelques secondes de silences suivent... qui se terminent par un sourire partagé et « C’est bon pour cette fois-ci, allez-y ! »

Novembre 2010 : Inséparables !

Décembre 2010 : Chouette, la neige !